Tout savoir sur le pare-brise de votre voiture

Au fil des années, le pare-brise a connu de nombreuses évolutions. Découvrez dans cet article l’importance de ce vitrage, son homologation ainsi que les capteurs électroniques.

Le pare-brise, une vitre importante pour circuler

Grâce au pare-brise d’un véhicule, les conducteurs disposent d’un vitrage de visibilité qui leur permet d’anticiper les mouvements des autres usagers et d’éviter les obstacles. C’est pour cette raison que lors d’un impact, la réparation ou le remplacement d’un pare-brise est indispensable.

Le pare-brise assure, en fait, la sécurité du conducteur ainsi que des passagers. N’oubliez surtout pas de prendre soin de votre vitrage hiver comme été afin de limiter les impacts.

Sécurité et homologation d’un pare-brise

Comme la plupart des dispositifs des véhicules, tous les pare-brise doivent être homologués. En effet, la législation oblige les automobilistes à laisser passer à minima 70 % de luminosité à l’intérieur de l’habitacle. Il n’est donc pas autorisé de modifier la transparence de vos vitres que pour des raisons médicales avérées.

Le pare-brise doit répondre à la norme ECE. En effet, le marquage doit contenir un lot d’informations visible, lisible et indélébile. Pour assurer votre sécurité, n’hésitez pas à remplacer votre pare-brise chez des professionnels.

Les capteurs installés sur un pare-brise

Les voitures de dernières générations sont munies de capteurs électroniques. En effet, il n’est pas rare de trouver un détecteur de pluie qui permet d’activer les essuie-glaces automatiquement.

Sur les véhicules de luxes, vous pouvez trouver des pare-brise chauffants. Ces derniers servent, en fait, à éliminer la buée ou le givre sans l’utilisation du système de chauffage.

Les différents types de pare-brise

De par sa rigidité, le pare-brise est généralement l’un des éléments les plus endommagés  de la voiture. Pour cela, on trouve 5 types de pare-brise : le verre athermique, feuilleté, teinté, hydrophobe et éléctrochrome.

Le verre feuilleté est généralement le plus utilisé. Composé de deux couches de verres, il assure une sécurité optimale en cas de choc ou de dégradation. Le verre athermique contient, quant à lui, un filtre UV, un filtre anti reflet et un filtre réfléchissant la lumière.

Le verre hydrophobe est conçu pour faire face aux intempéries. Grâce à une couche de silicone en surface extérieure, il permet au conducteur d’augmenter sa visibilité de 33 %. Il est conseillé, en fait, d’opter pour ce genre de pare-brise dans les temps de pluie.

Finalement, le verre éléctrochrome est utilisé essentiellement pour les toits vitrés. Il permet également une réduction de 20 % du rayonnement solaire. Ce type de vitrage vous permet de passer d’un verre blanc à opaque en quelques minutes grâce à une émulsion électrique.

Réparation ou changement de pare-brise par des professionnels

Lorsqu’un impact se trouve dans le champ de vision du conducteur, il est impérativement important de faire un changement de pare-brise. Si l’impact se trouve hors de cette zone, vous pouvez vous contenter d’une simple réparation.

Afin d’éviter que celle-ci n’augmente de taille, vous devez vous rendre à des professionnels dans les brefs délais. Cela vous permet, en fait, d’assurer votre sécurité en tant que conducteur, mais également d’assurer celle des autres.

Call Now ButtonPour un rendez vous